ALT TLA @ Ève Bonneau. 2015

Publié le par Olivier Lussac

- BONNEAU Ève, ALT TLA, 2015.

3 Hours durationnal performance

Alourdie par l’eau du bain qu’elle a prise avec son pull en laine, Ève porte sur sa tête un verre rempli d’eau, montant et descendant d’un escabeau. Arrivée en haut, elle boit l’eau du verre, le repose sur sa tête et redescend. Elle répète cette action à chaque fois avec un nouveau verre rempli jusqu’à la fin de la performance.

‘‘L’équilibre c’est la mort’’ (Jacques Garros, Corporellement)

Maintenir l’axe contre toute défaite, se suspendre dans l’utopie. Sentir la chute. Être le médiateur d’un dialogue constant entre ce qui vit et ce qui meurt. Se dedier à la perte en temporalisant un désir. Revendiquer la fragilité. Cette intervention évoque une tension tangible dans un espace-temps suspendu.

ALT TLA @ Ève Bonneau. 2015
ALT TLA @ Ève Bonneau. 2015
ALT TLA @ Ève Bonneau. 2015
ALT TLA @ Ève Bonneau. 2015
ALT TLA @ Ève Bonneau. 2015
ALT TLA @ Ève Bonneau. 2015

Publié dans Performances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article