Isamu Noguchi

Publié le par Olivier Lussac

Le "Marble Garden" fut édifié entre 1960 et 1964 pour la place de la Beinecke Rare Book Library, à l’Université de Yale. Ce jardin dit “encaissé” est constitué d’un dallage de marbre, avec trois formes géométriques : une pyramide, une roue et un cube. Le tout est encadré par une verrière, rappelant ainsi le jardin de Ryoan-ji. Les positions de la pyramide (se référant à celle de sable du jardin du temple de Ginkakuji), de la roue (appelée également soleil, zéro ou énergie) et du cube sont organisés en fonction du dallage de marbre, comme des rythmes géométriques, accompagnés de séquences de subtiles assymétries. En effet, outre la référence japonaise de Ginkakuji, Isamu Noguchi se rapporte aux pavements des places italiennes, qui manifestent des perspectives d’infinité fictive, et aux jardins astronomiques de l’Inde. L’ensemble du jardin est, d’une part, dominé par un jeu habile entre symétrie et asymétrie et, d’autre part, soumis à des mécaniques cosmiques. Car la faible luminosité du marbre blanc se diffuse sur les quatre côtés du quadrilatère et l’idée de réflection cosmique est ici étendue à sa dimension métaphysique».

© Olivier Lussac
Musica Falsa n° 0







        




          Play Mountain, 1933

Constellation, Fort Worth, Texas



Jardin de l'UNESCO, Paris, 1956-58    
                              















         Monuments for the Plough, 1933
                                                             





Commenter cet article