1962 : chronologie performance

Publié le par Olivier Lussac


– 01/1962 : Robert Filliou, La Galerie légitime, création de la galerie itinérante qui se tient dans sa casquette. En juillet, de 4h du matin à 21h des Halles à la Coupole, la galerie expose, dans un chapeau, les œuvres de Ben Patterson.

– 01/01/1962 : Bazon Brock, Always Doing This For You (Brock erklaert die Welt), Cologne, galerie DuMont.


– 05/01/1962 : George Brecht, Dithyramb (music & objects), The Henry Street Playhouse, NYC, avec George Brecht, James Waring and Dance Company (Deborah Hay, Fred Herko et Yvonne Rainer.

– 08/01/1962 : AN ANTHOLOGY, NYC, The Living Theatre, avec George Brecht, Claus Bremer, Earle Brown, Joseph Byrd, John Cage, Henry Flynt, Dick Higgins, Toshi Ichiyanagi, Terry Jennings, Walter de Maria, Yoko Ono.
George Brecht, 3 Events, Comb Music.
Claus Bremer, 2 Poems.
Earle Brown, Folio.
Joseph Byrd,  Pattern.
John Cage, 45 for a Speaker.
Walter de Maria, Objects.
Henry Flynt, Afro-American Music.
Yoko Ono, Chair n° 1.
Dick Higgins, Symphony n° 4.
Toshi Ichiyanagi, Mudai I.
Terry Jennings, Songs.

– 20/01/1962 : Richard Maxfield et Aileen Passloff, Two Simultaneous Concerts, Fashion Institute of Technology, NYC.
Richard Maxfield, Clarinet, Night Perspectives, Piano, Steam, Wind, Italian Folk, Costumes.
Aileen Passloff, Asterik, Foam, Strelitzia, Glacier.

– 22/01/1962 : Jean-Jacques Lebel, Poésie Directe, NYC, Living Theatre.

– 24/01/1962 : Philip Corner, Vocalize (voice sounds and movement), NYC, Judson Memorial Church.

– 24-25/01/1962 : Waring and Dance Co., Henry Street Playhouse, musique et design de George Brecht, Remy Charlip, Richard Maxfield, Erik Satie, lumière : Nick Cernovich, assisté par Armour, Setterfield, Munzer, Rainer, Herko, Davies.

– 01/02/1962 : Concert van de Mood Engineering de Lantaren, Rotterdam, avec Louis Andriessen, Govert Jurriaanse, Misha Mengleberg, Willem de Ridder, Peter Schat, Jaap Spek.

– 05/02/1962 : ANTHOLOGY II. NYC, The Living Theatre, avec Ray Johnson, Jackson Mac Low, Richard Maxfield, Robert Morris, Simone Morris, Nam June Paik, Terry Riley, Diter Rot, James Waring, Emmett Williams (A Cellar Song For Five Voices), Christian Wolff, La Monte Young.

– 15/02/1962 : Concert van de Mood Engineering Society, Blawe Zaal van Esplanade, Utrecht, avec Louis Andriessen, Govert Jurriaanse, Misha Mengleberg, Willem de Ridder, Peter Schat, Jaap Spek.

– 09-18/02/1962 : Once Festival, Ann Arbor, Michigan, avec Robert Ashley, Henry Flynt, Toshi Ichiyanagi, Walter de Maria, Richard Maxfield, Robert Morris, Jack Reynolds, La Monte Young et 18 autres personnes.
09/02 : Wolff, Maxfield, Ichiyanagi, Jennings, R. Morris, Flynt, de Maria, Young.
10/02 : Reynolds, Kostek, Boulez, Manupelli, Mumma.
11/02 : Boulez, Stockhausen, etc.
16/02 : Ashley, Mumma, Scavarda, Reynolds, Feldman, Cacioppo, Varese, Wise.
17/02 : Fortner, Maderna, etc.
18/02 : Electronic Music by Berio, Gerhard, Pousseur, Mumma, Ashley, Boucourechliev, Babbitt, Nancarrow.

– 19/02/1962 : Concert van de Mood Engineering Society, 2e Vrijzinnig Christelijk Lyceum, Den Haag, avec Louis Andriessen, Govert Jurriaanse, Misha Mengleberg, Willem de Ridder, Peter Schat, Jaap Spek.

– 22/03/1962 : Allan Kaprow, A Service For The Dead, coulisses et caves du Maidman Playhouse. Procession funèbre : une morte est figurée par une jeune femme nue suspendue dans un brancard au-dessus des têtes parmi un assemblages de tonneaux métalliques et de poubelles. Allan Kaprow regretta que Jean-Jacques Lebel ne soit présent à ce happening :
« Dommage que tu aies quitté New york si tôt, on m’a donné une cave de chauffage central (au sous-sol d’un théâtre) pour y faire un happening. J’ai partiellement inondé la cave et j’y ai suspendu des barriques (qui furent battues (sic) et, un peu partout, toutes sortes de métaux. Il y avait de gigantesques monticules de papier-goudron contenant des gens et une femme nue suspendue au-dessus, sur une échelle. La foule était conduite par le vestibule, à travers le vestiaire, à travers un couloir obscur et descendue dans la fosse par un groupe de musiciens (parmi lesquels La Monte Young). C’était plein de cheveux… et les policiers étaient là. », cité par Jean-Jacques Lebel et Arnaud Labelle-Rojoux, Poésie directe. Happening/Intervention, Paris, Opus International, 1994.

– – 23/02-26/05/1962 : Claes Oldenburg, Ray Gun Theater, 107 E 2nd st. NYC. Après la fermeture de The Store, Oldenburg crée dans les mêmes locaux le RAY GUN THEATRE, où il présente un cycle de dix happenings.
23-23/02 : Store Days I, Ray Gun Theatre (avec la participation de Marcel Duchamp et de Jean-Jacques Lebel). Ce dernier dira de ce happening :
« Collaborer à un happening d’Oldenburg fut une des plus expériences de ma vie. Johanna m’envoya plus tard la description suivante d’un des spectacles de The Store : LES OMBRES : Claes, caché derrière une table penchée dans la chambre 3, lance des éclats de lumière sur un mur de papier, en émettant des bruits. Lucas et Pat dans la chambre 2 sont habillés en noir – action principale – Lucas ferme avec des épingles le bas d’un pantalon d’homme porté par Pat (la femme de Claes), il lui passe un veston sur la tête (elle porte déjà un chapeau) la couvrant complètement comme une momie. Il la met, ensuite, toute noire dans une baignoire contenant du liquide noir ; Lucas (Samaras) balaie la pièce, se regarde dans un miroir ; se met du rouge à lèvres et sort. », cité par Jean-Jacques Lebel et Arnaud Labelle-Rojoux, Poésie directe. Happening/Intervention, Paris, Opus International, 1994, p. 102.
Texte primitivement imprimé sur l’affiche-catalogue des expositions et manifestations organisées par Raymond Cordier et Jean-Jacques Lebel, du 27 novembre au 13 décembre 1962, à la galerie Cordier, Paris, sous le titre de « Pour conjurer l’esprit de catastrophe ».
02-03/03 : Store Days II.
09-10/03 : Nekropolis I.
16-17/03 : Nekropolis II.
20-21/04 : Injun I.
27-28/04 : Injun II.
04-05/05 : Voyages I.
11-12/05 : Voyages II.
18-19/05 : World’s Fair I.
25-26/05 : World’s Fair II.



– 22/03/1962 : Robert Whitman, 1. Movies with Sound 2. Movements 3. Song 4. Play, NYC, Manhattan Playhouse.

– 24/03/1962 : George Brecht, Ray Johnson et La Monte Young, Variety, NYC, Maidman Playhouse.

– 04/1962 : Claes Oldenburg, Injun, Museum of Contemporary Art, Dallas, Texas (titre tiré de la corruption du mot « indien » dans Mark T. Twain et dont le contenu est inspiré par l’épopée de l’Amérique.

– 05/1962 : George Maciunas arrive à Cologne et demande à Nam June Paik et à Wolf Vostell de collaborer à Fluxus. Paik lui fait rencontrer Mary Bauermeister, Ben Patterson, Karlheinz Stockhausen, Jean-Pierre Wilhelm, Emmett Williams…

– 05/1962 : The Construction of Boston (A Collaboration), Maidman Playhouse, chorégraphie de Merce Cunningham, scénario du poète Kenneth Koch, assemblages et machines à faire la pluie de Robert Rauschenberg. Niki de St Phalle tire sur la Vénus de Milo, Tinguely construit un mur sur la scène ; acteurs : Falström, Klüver, Geldzahler, Stella, dans le public : Marcel Duchamp.

– 01/05/1962 : At The Living Theatre, NYC, The Living Theatre, avec Philip Corner, Dick Higgins, Alison Knowles, Carolee Schneemann, La Monte Young et neuf personnes.
Philip Corner, 2nd Finale.
Dick Higgins, Two Generous Women, Graphis 24 & 82.
Carolee Schneemann, Environnment.
La Monte Young, Poem For Chairs
P. Krumm, Lecture.

– 04/06/1962 : Hermann Nitsch réalise un emmurement dans l’atelier d’Otto Mühl, en compagnie de Mühl et Frohner pendant trois jours (Perinetgasse 1). Frohner et Mühl, lors de cette première action, exécutent des sculptures junks et Nitsch réalise sa 7. Malaktion, ainsi que le premier manifeste de l’actionnisme viennois – Die Blutorgel –, avec des textes d’artistes et du psychanalyste de Mühl (Augartenstrasse 24, Vienne) : il se couvre alors de sang et réalise une synthèse de l’Action Painting, avec un motif original du Orgien-Mysterien-Theater, une victime crucifiée : 1. Aktion. 19/12/1962 (chez Mühl, Obere Augartenstrasse, documentation photo Niderbacher).

– 05/06/1962 : Henry Flynt, My New Concept of General Acognative Culture, 49 Avenue D., NYC.

– 09/06/1962 : George Maciunas et Ben Patterson, Neo Dada in New York, Galerie Parnass, Wupertal.
Ben Patterson, Bass & Duo.
George Maciunas, Olivetti.
Terry Riley, Ear Music.
Dick Higgins, Constellation n° 2.
Jed Curtis.


– 12/06/1962 : George Brecht, Nectarine, 80 Jefferson St. NYC.

– 16/06/1962 : Neo Dada in der Musik, Kammerspiele, Düsseldorf, avec Hv. Alemann, Batzing, Bonk, George Brecht, Carlheinz Caspari, Jed Curtis, A. Falkenstorfer, J. Flimm, J. G. Fritsch, W. Kirchgasser, G. Maciunas, Nam June Paik, Ben Patterson, H. Reddemann, Tomas Schmit, Dieter Schnebel, Schneider, Schroder, Wolf Vostell, La Monte Young.

– 07/1962 : Yvonne Rainer, Satie Spoons. Ruth Emerson, Shoulder. Yvonne Rainer, Dance For 3 People and 6 arms, Fred Herko, Once or Twice a Week I Put on Sneakers to Go Uptown. David Gordon, Mannequin Dance. Steve Paxton, Transit. Deborah Hay, Rain Fur. Soirée de la Judson Memorial Church.

– 03/07/1962 : Robert Filliou, George Maciunas et Ben Patterson, Sneak Preview : Fluxus, Paris.

– 03/07/1962 : Wolf Vostell, PC Petite Ceinture. PC Line (Cityrama 2), Paris. Le happening se déroule dans l’autobus PC faisant le tour de Paris. Les participants doivent être attentifs à tout ce qui se déroule le long du parcours, l’expérience pouvant être renouvelée n’importe quand, par n’importe qui.

– 15/08/1962 : Dinner Party on The Anniversary of Non-V Day, Citizens Hall, Tokyo, avec le High Red Center, Genpei Akasegawa, Tatu Izumi, Kazakura, Nakanishi, Takamatsu.

– 19-25/08/1962 : Ergo Suits Festival, NYC, divers lieux, avec Walter de Maria, Al Hansen, Allan Kaprow, Alison Knowles, La Monte Young.
Allan Kaprow, Service For The Dead II.
Al Hansen, Car Bibbe.
Alison Knowles, Light House.
Walter de Maria, Boxes + Balls.
La Monte Young, Sopranino.

– 08/09/1962 : Dylaby (Dynamic Labyrinth), avec Robert Rauschenberg, Martial Raysse (première utilisation du néon), Niki de St Phalle, Daniel Spoerri, Jean Tinguely, Ultvedt, dans le Stedelijk Museum, Amsterdam, conçu comme un parcours qui soumet le visiteur à de multiples expériences sensorielles.

– 01-23/09/1962 : Fluxus Internationale Festspiele Neuester Musik, Hörsaal Städischen Museum, Wiesbaden, avec Dick Higgins, Alison Knowles, Arthur Koepcke, George Maciunas, Nam June Paik, Ben Patterson, Wolf Vostell, Karl Erik Welin, Emmett Williams.
PREMIER FESTIVAL EUROPÉEN DU MOUVEMENT FLUXUS organisé par George Maciunas, Nam June Paik et Wolf Vostell.
01/09 : Concert n° 1, composition pour piano-Etats-Unis.
01/09 : Concert n° 2, composition pour piano-Japon.
02/09 : Concert n° 3, composition pour piano-Europe.
02/09 : Concert n° 4, composition pour piano-Europe.
08/08 : Concert n° 5, composition pour autres instruments-Etats-Unis.
09/08 : Concert n° 6, composition pour autres instruments-Japon.
09/08 : Concert n° 7, composition pour autres instruments-Europe.
14/08 : Concert n° 8, musique concrète et happenings-Etats-Unis.
15/08 : Concert n° 9, musique concrète et happenings-Japon.
16/08 : Concert n° 10, musique concrète et happenings-International.
22/08 : Concert n° 11, musique enregistrée et films- Etats-Unis.
22/08 : Concert n° 12, musique enregistrée-Etats-Unis.
23/08 : Concert n° 13, musique enregistrée et films-Japon.
23/08 : Concert n° 14, musique enregistrée-France (« Les Premières découvertes »).


– 11/09/1962 : Allan Kaprow, Words (parcourir des pièces remplies d’une cacophonie de mots peints ou enregistrés et de lumières rouges et blanches clignotantes, laisser des messages écrits et ajouter des graffitis sur les murs).




– 15/09/1962 : Hi Red Center et Nakanishi, Lecture on Art, Tokyo.

– 18/09/1962 : Claes Oldenburg, Sports, NYC, Green Gallery.

– 05/10/1962 : Parallele Aufführungen Neuester Musik, Galerie Monet, Amsterdam, avec Carlheinz Caspari, Jed Curtis, Ludwig Gosewitz, Dick Higgins, Alison Knowles, George Maciunas, Nam June Paik, Ben Patterson, Willem de Ridder, Tomas Schmit, Gerd Stahl, Wolf Vostell, Emmett Williams.

– 05/10/1962 : Nam June Paik et Emmett Williams, Moving Theater #1, Amsterdam.

– 18/10/1962 : Hi Red Center, Event on Yamate Loop Line Street Car, Tokyo.

– 23/10-08/11/1962 : Victor Musgrave, Festival of Misfits, Gallery One et Institute of Contemporary Arts, Londres, avec Robert Filliou, Dick Higgins, Alison Knowles, Addi Koepcke, Gustav Metzger, Robin Page, Ben Patterson, Daniel Spoerri, Per Olof Ultvedt, Ben Vautier, Emmett Williams.
Robert Filliou, Poem Machine (Filliou expose dans un chapeau melon et congèle la Galerie Légitime (vernissage du 22 avril au 22 octobre 1962).
Ben Vautier, 15 Days in Window (Ben vit dans la vitrine de la galerie).
Emmett Williams, Alphabet Symphony.
Ben Patterson, Paper Piece.
Daniel Spoerri, Do-it-Yourself.
Alison Knowles, Proposition 1.
Nam June Paik, Young Penis Symphony & One For Violin (au cours duquel Paik détruit un violon).

– 24/10/1962 : Victor Musgrave, Concert in conjunction with the Festival of Misfits, Londres, Gallery One, avec Robert Filliou, Dick Higgins, Alison Knowles, Addi Koepcke, Gustav Metzger, Robin Page, Daniel Spoerri, Ben Vautier.


– 11/11/1962 : Dick Higgins, The Broadway Opera, Die Lupe, Cologne.

– 07/11/1962 : Allan Kaprow, Chicken, Philadelphie.

– 17/11/1962 : Hi Red Center, Waseda University Event, Tokyo.

– 17/11/1962 : Allan Kaprow, Mushroom, Mushroom Room, St Paul Minnesota.

– 23/11/1962 : Allan Kaprow, The Courtyard, NYC, Greenwich Village, Mills Hotel.

– 23-28/11/1962 : Festum Fluxorum/Musik og Antimusik Det Instrumentale Teater, Nicolai Kirsche et allé Scenen, Copenhague, avec Erik Andersen, Robert Filliou, Joergen Frisholm, Dick Higgins, Alison Knowles, Arthur Koepcke, George Maciunas, Jackson Mac Low, Nam June Paik, Wolf Vostell et Emmett Williams.

– 27/11/1962 : Jean-Jacques Lebel, La Catastrophe, happening dans Pour conjurer l’esprit de catastrophe, Galerie Raymond Cordier,  Paris, 1962/Studio de cinéma de Boulogne 1963, avec Daniel Pommereulle, François Dufrêne, Johanna Lawrenson, Philippe Hiquily, Erro, Tetsumi et Hiroko Kudo, Daevid Allen, Jacques Gabriel, Walter Mac Lean et Désirée Schrönhoven.

– Robert Filliou, Père Lachaise n°1, Librairie-Galerie du Fleuve, Paris.

– 03-08/12/1962 : Festum Fluxorum : Poésie, Musique et Antimusique, événementielle et concrète, American Students and Artist Center, Paris, avec Robert Filliou, Dick Higgins, Alison Knowles, Addi Koecpke, George Maciunas, Tomas Schmit, Daniel Spoerri, Wolf Vostell et Emmett Williams (participation de Jacques Gruber et Jean-Loup Philippe). Concerts de Dick Higgins (566 for Henry Flynt joué les cordes sur le clavier - cluster 566 fois), Alison Knowles, Arthur Koecpke, George Maciunas, Wolf Vostell, Emmett Williams, devant une salle presque vide. Lors de la soirée de clôture, qui se déroule dans le cadre du Domaine Poétique, organisé par Jean-Clarence Lambert, Bernard Heidsieck découvre Gherasim Luca avec le Quart d’heure de culture métaphysique, Robert Filliou avec Père Lachaise n°1 et est ébloui par l’audition de I am that I am de Brion Gysin, qu’il rencontre peu après et qui lui présentera William Burroughs à Tanger.
03/12 : concert n°1, musique événementielle.
04/12 : concert n°2, musique instrumentale et vocale.
05/12 : concert n°3.
06/12 : concert n°4.
07/12 : concert n°5, musique pour piano.
08/12 : concert n°6, musique enregistrée et filmée.
08/12 : concert n°7, poésie ouverte.


– 09/12/1962 : Jean-Jacques Lebel, Happening Open Het Graf, Prinsengracht 146, Amsterdam.

NON DATÉ

– Joseph Beuys se lie d’amitié avec Nam June Paik, comme lui professeur à l’Académie de Cologne, et rencontre George Maciunas par son intermédiaire. Début des activités fluxus de Beuys qui n’assiste pas au concert de Wiesbaden, mais prépare le prochain festival Fluxus qui aura lieu à Düsseldorf en 1963.

– John Cage, Musik Walk, Sojetsu School of Ikebana, en collaboration avec David Tudor, Yoko Ono, Toshiro Mayuzumi.

– Robert Filliou, No-Play In Front of No-Audience, Paris.

– Robert Filliou, Galerie Légitime, Paris, Londres, Francfort.

– Robert Filliou et Emmett Williams, 13 Ways to Use Emmett Williams Skull, Paris.

– David Gordon, Helen’s Dance.

– Red Grooms, Shoot the Moon, film 16 mm, NYC.

– Ann Halprin, The Five-Legged Stool (collaboration de Terry Riley, qui compose la musique, en utilisant la première fois le système « loop », phrase ou fragment de phrase qui se répète indéfiniment).

– Al Hansen, Hall Street Happenings, Third Rail Gallery, NYC.

– Deborah Hay, City Dance et Would They or Wouldn’t They ?, NYC, Judson Memorial Church.

– Elizabeth Keen, The Perhapsy, Dawning et Sea Tangle, Judson Dance Group.

– Yoko Ono, A Evening with Yoko Ono, Sogetsu Art Center, Tokyo.

– Carolee Schneemann, Glass Enviroment for Sound and Motion, NYC, Living Theatre.

– Gus Solomon Jr., Rag Caprices, sur une musique de Stravinsky et Fogrum, musique baroque.

– Ben Vautier filme ses premières actions de rue, Regardez-moi cela suffit, Ben mesure ses sculptures vivantes, Violin Solo for La Monte Young, etc.

– Wolf Vostell, numéro 1 de la revue Dé-col/lage, consacrée aux événements, aux actions et aux activités de Fluxus dans le monde (7 numéros de 1962 à 1969). Paik y collabore jusqu’en 1964.









Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article