Two Cover Studies @ Vito Acconci. 1970

Publié le par Olivier Lussac

TWO COVER STUDIES 1970
Two Cover Studies est un film Super 8 en deux parties. Cette structure est fréquente dans les premiers travaux de Vito Acconci. Ici, il met en parallèle deux actions qui ont pour objectif de protéger un autre agent au moyen de son corps, en le cachant ou en l’enfermant.
La première séquence, Scene Steal, montre l’artiste de dos, se déplaçant et inclinant son corps en fonction des mouvements de la femme, qu’on devine nue. Il cherche à la protéger de l’apparition de son image nue à l’écran et il la contraint en lui dérobant cette possibilité. Elle cherche à se dégager, alors la tension augmente progressivement dans les déplacements et dans ce rapport du masculin et du féminin. Dans la deuxième séquence, Container, Vito Acconci est nu, agenouillé au sol. Il cherche à enfermer un chat en se repliant sur ce corps plus petit que lui. L’artiste laisse l’animal s’échapper à plusieurs reprises ou l’expulse - ainsi le chat sort à reculons du bassin, derrière lui. Par l’introduction de l’image de la maternité, le rôle féminin de la protection est suggéré. L’action se termine sur l’enfermement du chat sous le corps de Vito Acconci. Les mouvements de ses épaules indiquent une lutte dans cet espace clos.
Ce film fait partie d’un ensemble de travaux dans lesquels l’artiste expérimente son action sur un autre agent, et notamment la problématique du contrôle de l’autre. Ici, qu’elle soit celle du masculin sur le féminin, ou celle du féminin ou du masculin sur le neutre (l’animal et l’enfant sont neutres en anglais), l’action de protéger est placée en rapport dialectique avec le conflit. (Thérèse Beyler)

1970, 7:46 min, color, silent, Super 8 film
In Scene Steal, Acconci, fully clothed, tries to shield a nude woman from the camera. In Container, he wraps his nude body around a cat as if to totally enclose it.

Publié dans Performances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article