Orka @ Steina Vasulka. 1995

Publié le par Olivier Lussac

ORKA, 1995
"ORKA"
USA, 1997, 16'
réalisationSteina Vasulka
Biographie
Steina Briem Bjarnadottir est née en Islande en 1940. Elle étudie la musique et la théorie musicale au Conservatoire de Prague. En 1964 elle marie Woody Vasulka, l'année suivante ils quittent l'Europe et s'installent aux Etats Unis; ils y commencent leurs recherches artistiques s'affirmant comme des pionniers de l'élaboration de l'image et du son électroniques à travers l'invention et la mise au point d'outils nouveaux. Dans les années '70 Steina commence une série d'installations sur le thème de "machine vision"; dans ces oeuvres le regard humain est remplacé par le "regard" et les point de vue des machines de plus en plus sophistiquées. Avec le déménagement du couple à Santa Fe (1980) s'ouvre une nouvelle phase d'expérimentation pour Steina, axée sur l'observation des éléments naturels - eau, feu, montagne, ciel ... - qui, retravaillés et élaborés électroniquement, sont la source de ses bandes et de ses installations qui composent des «symphonies d'images».

Synopsis
"Tout commence avec le son. Et c'est le son qui me transporte dans les images"; le concept de base de la recherche de Steina Vasulka - pour qui l'image ne peut pas être pensée comme une surface statique mais qui est mouvement - est la relation entre le son et l'image, et toute sa pratique artistique est tendue à traduire une image vidéo dans un son et viceversa. Sa dernière vidéo, "ORKA" (c'est le mot islandais pour dire force) met en juxtaposition deux forces de transformation de la nature, l'eau et le feu qui, dans leurs différents aspects - éruptions volcaniques, cascades, glaciers... - révèlent le travail du temps. Des images souvent filmées en Islande et selon le point de vue des oiseaux dans le ciel sont travaillées avec des effets de colorisation, leur rythme est manipulé avec des interventions sur la vitesse et sur la progression temporelles et la nature, libérée des références topographiques et temporelles devient, pour nos yeux et pour nos oreilles, le spectacle d'extraordinaires tableaux en mouvement.Les Vidéo du Concours VideoArt 1997

1995, 16 min, color, sound
The images in Orka -- which means "life force" -- were shot by Steina in the wilds of her native Iceland in 1996. A "tracer" device records the micro-movements of nature over time, such as the paths of birds and waves. Steina's digitally altered images of nature have a stark and often startling beauty.

Publié dans Art vidéo - cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article