Stasto @ Steina Vasulka. 1979

Publié le par Olivier Lussac

STASTO, 1979
Stasto est une contraction de start-stop (départ-arrêt), et ce titre articule bien l'ensemble de la bande, qui est construite sur plusieurs oppositions simultanées entre le mouvement et la statique. Steina filme un cours d'eau et ses berges, et elle traite ces images digitalement. Le flux de l'eau s'oppose à l'immobilité des cailloux, mais cette dualité est redoublée par l'usage récurrent de l'image arrêtée ; traîtée par ordinateur, l'image brise et reprend constamment son propre défilement. Par ailleurs, les images digitales et les images analogiques se succèdent ou s'entremêlent, créant un niveau supplémentaire d'oppositions duelles. Le résultat de cette construction complexe est une création visuelle inédite autour de la texture et de la dimension tactile de l'image d'eau en mouvement. C'est un paradoxe fertile que de constater que plus elle est traitée électroniquement, plus une image apparaît comme sensuelle, et plus elle est à même de rendre compte de la réalité complexe de nos perceptions. (LLH)

Publié dans Art vidéo - cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article