Rythme 4 @ Marina Abramovic. 1974

Publié le par Olivier Lussac IDEAT

Rythme 4 de Marina Abramovic. 1974. Il y a deux espaces : dans l'un, le public suit la performance sur un moniteur-vidéo. Je suis dans l'autre, avec une machine qui souffle de violents courants d'air à haute pression.

Performance

Lentement je m'approche de l'ouverture du trou, en essayant de respirer la plus grande quantité d'air possible.
Lorsque je suis très près de l'ouverture, je perds conscience à cause de la quantité d'air à haute pression.
Mais ceci n'interrompt pas la performance car la pression de l'air continue à bouger et à changer mon visage.
Cela donne l'impression d'être sous l'eau.
La caméra-vidéo est dirigée sur mon visage sans dévoiler la soufflerie.
Le public dans l'autre pièce est confronté avec cette image sans connaître les raisons des transformations du visage.

Au moment où je perds conscience, la performance continue durant trois minutes, et le public ne remarque pas la différence. Dans cette performance, j'ai réussi à utiliser mon corps avec et sans conscience, sans interruption.


(Galerie Giagramma, Milan, 1974)

Publié dans Performances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article