Design musical

Publié le par Olivier Lussac IDEAT

Définitions : les mots-clefs du design musical http://www.designmusical.com/defini.htm Comme toute nouvelle discipline qui se respecte, le design musical a créé son propre vocabulaire. Certains mots-clefs nécessaires à sa compréhension sont issus du monde du design, d'autres de la musique et de la création musicale, d'autres lui sont spécifiques. Il y a également des acteurs clés, des sociétés ou des personnes qui ont particulièrement contribué au développement de l'identité sonore : designer, journalistes, chercheurs, leurs noms reviennent régulièrement dans la presse. Nous vous proposons donc de faire un peu mieux connaissance avec eux.

Design musical : Le design musical, c'est l'art de créer et de gérer la musique pour une marque, une entreprises, une enseigne. Les deux enjeux du design musical sont ici soulignés. La création, c'est savoir exprimer, traduire en musique et en sons le positionnement d'une marque, sa stratégie et ses ambitions. Gérer c'est savoir appliquer dans le temps et l'espace, adapter aux contextes d'exploitation et de communiation la stratégie sonore de la marque. Identité sonore : C'est l'expression musicale de la marque, de sa stratégie, de ses valeurs. C'est le coeur du système de communication sonore de la marque. C'est généralement une musique dont les composantes servent à la conception des bandes sons nécessaires à la publicité comme à l'attente téléphonique de l'entreprise. En un mot, c'est l'hymne de la marque dont les déclinaisons servent à habiller l'ensemble de la communiation sonore.

Jingle : le jingle est l'ancêtre de l'identité sonore. Sa création et sa gestion, souvent très basique et sans grande ambition, ont néanmoins servi à la musique de s'associer rapidement à la marque. Le jingle est une signature musicale courte dont l'élément unique est la mélodie. On définit donc un jingle par les quelques notes qui le compose. Design sonore : On le confond parfois avec le design musical pourtant c'est une activité qui fait appel à de toutes autres compétences. Le design sonore s'intéresse à la perception faite des sons attachés généralement à un produit, à une matière. Ainsi, le département du design sonore du groupe PSA Peugeot Citroën s'intéresse au son produit par une portière, par un clignotant... Le design sonore d'un produit cosmétique amène un industriel à travailler le bruit que peu faire le rouge à lèvres qu'il produit quanq on pose le tube sur une table. C'est à la fois un travail d'ingénieurie sonore et de design industriel. 1 sur 2 7/02/10 16:20 Définitions : les mots-clefs du design musical http://www.designmusical.com/defini.htm

Sixième Son : C'est par cette jeune agence de design musical que l'actitivité a pris son essor et acquis ses lettres de noblesse. C'est Sixième Son qui a su le premier formaliser les ambitions du design musical et apporter aux marques une offre complète et profesionnelle. Son président et fondateur, Michaël Boumendil, est aujourd'hui le véritable porte parole du design musical en Europe. Sixième Son jouit d'une expérience et d'une expertise assez uniques dans ce domaine, en particulier si l'on en croit les nombreux articles parus sur cette société. www.sixiemeson.com

Muzak : Aussi étonnant que cela puisse paraître, la société Muzak a donné son nom à un certain type de musique, et non le contraire. Muzak est une grande société américaine qui existe depuis les années 50 et qui diffuse en continu des programmes de musique. L'approche plus quantitative que qualitative fait que qualifiée une musique de Muzak n'est pas le meilleur compliment que l'on puisse lui faire. Néanmoins, et si cela reste assez éloigné du design musical moderne, cette société a le mérite d'avoir été pionnière dans un domaine d'exploitation, à savoir la sonorisation des lieux de vente. Sa réputation est mondiale. En France, la société MoonMedia a la même activité, mais également la même réputation de faire plus de la sélection de musique au kilomètre que de programme de qualité. www.muzak.com Lalo Schiffrin : C'est bien involontairement que le célèbre compositeur mèle son nom à l'histoire de la musique pour les marques. En effet, en 1970, DIM remarque une musique de Schiffrin, orchestré par Ugo Montenegro pour le film de Mark Rydell "The Night of the Fox". Les six notes de base de la mélodie deviennent à jamais associées à la marque. Elles serviront d'exemple mais surtout de bases de reflexion à de nombreuses marques en quête de notoriété musicale... Karine Galopell et Sophie Rieunnier : Ces deux chercheuses de l'Université de Rennes font parti de ces rares acteurs à avoir récemment produit de l'écrit autour de la musique liée au marketing et à la communication. Ce qui est également intéressant c'est que leur travail sort de la bulle purement scientifique pour investir le champ opérationnel. Certains de leur travaux font d'ailleurs référence à des réalisations récentes, menées par exemple par Sixième Son. A noter la prochaine sortie d'un ouvrage de Sophie Rieunnier sur la musique en sonorisation des espaces de vente.

Publié dans Textes-Définitions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article