El Peso de la Culpa @ Tania Bruguera. 1997-99.

Publié le par Olivier Lussac IDEAT

Bruguera Tania El Peso de la culpa 99

El Peso de la Culpa (Le Poids de la faute) est une réactualisation symbolique du suicide collectif qui fut commis selon la légende par les populations indiennes, après que les Espagnols, ayant conquis Cuba, les aient réduits en esclavage. Cette performance a été réalisée pour la première fois à Havane en mai 1997, et « rejouée » par la suite dans de nombreuses manifestations à l’étranger. Vêtue d’une carcasse de mouton, l’artiste mélange dans sa main de la terre, du sel et de l’eau, formant de petites boules qu’elle porte ensuite à la bouche. « Comer Tierra » (manger de la terre) est une expression idiomatique cubaine employée dans des situations désespérée pour lesquelles il n’existe aucune échappatoire. Réactualiser cette ancienne légende est aussi un moyen de parler du contexte social et politique à Cuba aujourd’hui, et plus généralement des rapports de pouvoir et de domination. (Étienne Sandrin)

BRUGUERA-ELPESODELAC-1999 1

BRUGUERA-ELPESODELAC-1999 2

BRUGUERA-ELPESODELAC-1999 3

BRUGUERA-ELPESODELAC-1999 4

 

 

 

Publié dans Performances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article