Histoire du casino et du spectacle

Histoire du casino et du spectacle et chronologie de ce qui est un lieu de détente et de loisirs pour miser de l'argent

L'ancêtre du casino est né dans l'Italie de la renaissance dans de petites maisons éloignées des centres-villes afin de permettre à une aristocratie et aux personnes aisées de se divertir loin des tumultes du peuple. Mais ce n'est que quelques siècles plus tard, sous l'Angleterre Victorienne et la France révolutionnaire que le casino moderne est né avec quelques jeux que l'on retrouve encore aujourd'hui. Et à cette époque, le casino était réservé à une élite à qui on offrait des spectacles grandioses pour mieux profiter de la soirée.

L'apparition du casino moderne dans les salons mondains de Paris

Ce n'est qu'à partir de la fin du 18e siècle que les casinos modernes ont conquis l'aristocratie Européenne avec les premières soirées organisées dans les plus grands cabarets et salles de réception. C'est ainsi que le Palais Royal fut un grand lieu de rencontre des aficionados des jeux de roulette en ligne, les soirées étant réservées à une classe supérieure et relativement aisée. Pour permettre à cette clientèle exigeante de profiter pleinement de l'événement tout en jouant à leurs jeux fétiches, les organisateurs prévoyaient des spectacles pour corser le tout, avec des numéros d'artiste allant des tours de magie à de la danse et des chants, sans oublier des numéros d'équilibriste.

Il y en avait pour tous les goûts mais à cette époque, seule une infime minorité pouvait apprécier ce genre de spectacle associé aux jeux. Des villes comme Monaco devinrent célèbres pour cela notamment après l'interdiction des casinos en France.

Les casinos et la période faste jusqu'aux années folles

L'arrivée de l'ère industrielle et l'émergence d'une nouvelle bourgeoisie a émis au casino de rebondir et de devenir une sorte de club privé où les personnes les plus fortunées pouvaient se rencontrer. Bien entendu, la conquête du casino n'est également poursuivi outre Atlantique avec la conquête de l'Ouest et l'apparition de salles bien souvent illégales où l'argent et l'alcool coulaient à flot.

Avec le modernisme et l'augmentation de la fréquentation des casinos, légaux ou illégaux, de nombreux établissements ont vu le jour avec à la clé des soirées bien arrosées et des spectacles souvent impressionnants pour distraire cette clientèle fortunée. Cabaret, numéro de prestidigitateur mais aussi des numéros parfois très dangereux donnèrent du piquant à ces soirées. La modernité mais aussi l'arrivée d'une classe intermédiaire pas forcément habituée aux fastes des grandes fortunes ont considérablement refaçonné les casinos et les spectacles associés avec des programmes souvent plus calmes, plus policés et surtout effectués dans la plus stricte légalité.

Les années folles qui ont suivi la première guerre mondiale ont vu l'apogée des casinos avec un souhait d'oublier la boucherie vécue et de se changer les esprits. Les crédits étaient ouverts à tous, l'argent coulait à flot et ce jusqu'à ce que la crise de 1929 vienne tout balayer.

Le déclin et la renaissance des casinos

La seconde guerre mondiale et la reconstruction via les 30 glorieuses ont été une période plutôt pauvre pour les casinos. Restriction au niveau de l'exploitation des établissements et évolutions des mentalités ont contribué dans un premier temps au déclin du casino et du spectacle que l'on pouvait proposer. Mais l'essor du cinéma et la mise en avant des casinos ont de nouveau contribué à faire revivre le casino avec des établissements de prestige où les différentes classes sociales peuvent se côtoyer. Les spectacles sont plus formalisés mais on se distrait rapidement dans ces salles qui distillent toujours un brun de mystère.

L'arrivée de l'information, de l'Internet et de la possibilité de jouer aux casinos en ligne ont aussi contribué à faire du casino un lieu de loisirs accessible au plus grand nombre.

Recent posts

Menu

Pages